Guerre de Corée : Pyongyang restitue à Washington les ossements des soldats américains

Publication: 01/08/2018

Comme convenu lors du sommet de Singapour – où Donald Trump a hypothétiquement obtenu la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne – Pyongyang a accepté de restituer aux Etats-Unis les ossements des soldats US morts durant la guerre de Corée (1950-1953).

Le Monde confirme en effet qu’un avion-cargo de l’US Air Force, transportant cinquante-cinq boîtes, a atterri aujourd’hui sur le tarmac de la base hawaïenne de Pearl Harbor. A partir de là, “les équipes médico-légales du Pentagone devront établir si elles contiennent, comme l’a soutenu la Corée du Nord, les restes de soldats américains tombés au Nord durant la guerre de Corée”.

Pour autant, le secrétaire à la Défense, James Mattis, a tenu à rester prudent dans sa communication en raison du caractère extrêmement sensible de cette affaire. Ce dernier a en effet confirmé qu’il n’avait pas connaissance du contenu de ces boîtes.

Une question de deuil

Et pour cause, de nombreuses familles n’ont toujours pas pu faire le deuil de leur proche; à l’image de Rick Downes, dont le père a été tué au Nord en 1952, et qui dirige aujourd’hui la Coalition des familles de disparus de la guerre de Corée.

Interrogé par une pluie de médias, l’intéressé avait d’ailleurs bien du mal à cacher son émotion : “Tout le monde espère que ce sont bien nos soldats, même si les brèves observations réalisées au cours de l’étape en Corée du Sud n’ont rien donné dans l’immédiat”, a-t-il annoncé, dubitatif.

A suivre…

Source : Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article