Guerre de Corée : Pyongyang restitue à Washington les ossements des soldats américains

Publication: 01/08/2018

Comme convenu lors du sommet de Singapour – où Donald Trump a hypothétiquement obtenu la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne – Pyongyang a accepté de restituer aux Etats-Unis les ossements des soldats US morts durant la guerre de Corée (1950-1953).

Le Monde confirme en effet qu’un avion-cargo de l’US Air Force, transportant cinquante-cinq boîtes, a atterri aujourd’hui sur le tarmac de la base hawaïenne de Pearl Harbor. A partir de là, “les équipes médico-légales du Pentagone devront établir si elles contiennent, comme l’a soutenu la Corée du Nord, les restes de soldats américains tombés au Nord durant la guerre de Corée”.

Pour autant, le secrétaire à la Défense, James Mattis, a tenu à rester prudent dans sa communication en raison du caractère extrêmement sensible de cette affaire. Ce dernier a en effet confirmé qu’il n’avait pas connaissance du contenu de ces boîtes.

Une question de deuil

Et pour cause, de nombreuses familles n’ont toujours pas pu faire le deuil de leur proche; à l’image de Rick Downes, dont le père a été tué au Nord en 1952, et qui dirige aujourd’hui la Coalition des familles de disparus de la guerre de Corée.

Interrogé par une pluie de médias, l’intéressé avait d’ailleurs bien du mal à cacher son émotion : “Tout le monde espère que ce sont bien nos soldats, même si les brèves observations réalisées au cours de l’étape en Corée du Sud n’ont rien donné dans l’immédiat”, a-t-il annoncé, dubitatif.

A suivre…

Source : Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le passage d’un porte-avions chinois à proximité des côtes taïwanaises inquiète Taipei

Le deuxième porte-avions de la marine chinoise, qui ne porte pas encore de nom et n’est toujours pas diplomatiquement actif,... Voir l'article

Sahel : Dakar orchestre la lutte antiterroriste

La sixième édition du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique s’ouvre prochainement dans un « contexte... Voir l'article

Moscou s’installe doucement mais surement au nord-est de la Syrie

Alors que le récent retrait américain au nord-est de la Syrie a ouvert la brèche à une offensive turque sur les... Voir l'article

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

  • Urgent

    Le passage d’un porte-avions chinois à proximité des côtes taïwanaises inquiète Taipei

    Le deuxième porte-avions de la marine chinoise, qui ne porte pas encore de nom et n’est toujours pas diplomatiquement actif, a fortement ébranlé les autorités... Voir l'article

    Sahel : Dakar orchestre la lutte antiterroriste

    La sixième édition du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique s’ouvre prochainement dans un « contexte marqué par l’insécurité et la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : le vrai-faux dialogue politique de Patrice Talon

    Le chef de l’Etat a initié un dialogue politique afin de sortir le pays de la crise née du dernier scrutin législatif, qui s’est tenu... Voir l'article

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article