Dassault Aviation : l’Inde se limitera à 36 Rafale

Publication: 01/07/2015

Le PDG de Dassault Aviation, À‰ric Trappier, estime que d’autres contrats pour le Rafale pourraient être signés en 2015 après ceux annoncés avec l’À‰gypte et le Qatar.

C’est le cas de l’Inde comme l’a souligné le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, lors du 51e salon du Bourget : « Les négociations sur la vente de 36 avions de chasse Rafale à l’Inde évoluent bien et pourraient aboutir d’ici deux à trois mois. » Cependant, d’après le site du Boursier, le géant asiatique n’ira pas au-delà.

Une annonce frustrante pour le géant de l’aviation, alors que le ministre indien de la Défense, Manohar Parrikar, avait annoncé initialement un accord portant sur 126 appareils ; un projet jugé aujourd’hui par l’intéressé comme « économiquement non viable, et pas nécessaire » selon des propos rapportés par l’Agence de presse locale PRI.

Et pour cause, l’armée indienne fait face à l’obsolescence de sa flotte, notamment les Mig-21 mis en service en 1960. Le besoin est donc urgent comme le précisent des sources internes de l’IAF (Indian Air Force) auprès du média national The Tribune of India : « Le nombre de 36 Rafale est clairement insuffisant actuellement. »

Sources : Boursier et The Tribune of India

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Aluminium chinois : des mesures protectionnistes pour quoi faire ?

Si l’administration américaine a récemment supprimé les tarifs douaniers frappant les importations d’acier et d’aluminium en provenance du Mexique et... Voir l'article

Bayer a tenté plus qu’un coup de poker avec Monsanto

Le groupe allemand s’est-il tiré une balle dans le pied en rachetant l’Américain Monsanto en juin 2018 ? La multiplication... Voir l'article

Vers une stabilisation du marché pétrolier en 2019 ?

Le recul des stocks mondiaux d’or noir couplé à la stabilisation de la demande mondiale devrait permettre au marché pétrolier... Voir l'article

Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième... Voir l'article

  • Urgent

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article