Le G7 va simuler une cyber-attaque transfrontalière contre le secteur financier

Cette opération se déroulera au mois de juin 2019 et sera pilotée par la Banque de France.

Selon le site ADN, qui relaie l’information, « les États du G7, qui produisent 2/3 des richesses mondiales, vont tester (à très court terme) la fiabilité des systèmes de sécurité de la finance mondiale ». Et cela, à l’image du gouvernement japonais en janvier 2019, qui a mis à l’épreuve la « résistance » des infrastructures nippones.

Concrètement, « le principe de l’opération sera d’injecter un logiciel malveillant dans un objet technique largement répandu dans le secteur financier. La simulation durera ainsi trois jours et 24 autorités financières au total seront visées par la cyber-attaque ».

Articles connexes :

L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

Une cyber-attaque de masse accable la Russie et l’Ukraine

Corée du Sud : les cyber-attaques nord-coréennes ont doublé

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.