La Colombie officialise son entrée au sein de l’OTAN

Publication: 01/06/2018

La Colombie est devenue jeudi 31 mai la première nation latino-américaine partenaire de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord. Concrètement, Bogotá n’aura pas l’obligation de prendre part à des opérations militaires mais coopérera avec l’Otan sur des secteurs clés.

Il s’agit ainsi d’un partenariat gagnant-gagnant puisque l’Otan prendra enfin pied en Amérique du Sud ce qui n’était pas vraiment le cas jusqu’à présent. Tout en obtenant parallèlement des informations importantissimes en matière de cybersécurité, de sécurité maritime ou encore de terrorisme.

Quant à la Colombie, cet accord lui permettra d’améliorer son image et sa capacité d’action à l’international alors que son président, Juan Manuel Santos – prix Nobel de la paix en 2016 en raison du “pacte de non agression” polémique signé avec les Farcs – peine à convaincre sur la scène médiatique.

Une union qui inquiète chez la gauche latino-américaine

Pour autant, cette nouvelle a été très mal accueillie par nombre d’Etat sud-américains, à l’image du Venezuela qui s’est étonné que Bogotá viole l’une des dispositions fondamentales du Traité de de Tlatelolco en offrant à Washington beaucoup plus de latitude dans la région.

“Aucun des membres signataires ne peuvent en effet faire partie d’une organisation de type militaire et belliciste comme le traité de l’Atlantique Nord”, ainsi martelé Delcy Rodriguez, la présidente de l’Assemblée nationale constituante.

Pour rappel, ce texte signé en 1969 vise à créer une zone exempte d’armes nucléaires en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Source : La Croix 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord... Voir l'article

Climat : l’oncle Sam tourne définitivement le dos à l’Accord de Paris

Actée en 2017 par Donald Trump, la sortie américaine de l’Accord de Paris de 2015 (COP 21) est en entrée... Voir l'article

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article