Japon : la hausse de la TVA reportée à 2019

Le Premier ministre nippon, Shinzo Abe, a annoncé mercredi 1er juin aux membres de sa formation, le Parti libéral-démocrate (PLD), que la hausse de TVA de 8 à 10%, très controversée dans l’Archipel, sera reportée au mois d’octobre 2019, alors qu’elle avait été initialement prévue en octobre 2015.

La faiblesse de la reprise économique japonaise est bien sûr à l’origine de cette décision, alors que le gouvernement avait fait du fer de lance de son programme, l’assainissement des finances publiques locales; le pays étant confronté à des dettes colossales découlant de dépenses sociales exponentielles.

Toutefois, cette déclaration fait office de légère surprise puisque S.Abé avait conditionné un tel scénario à une nouvelle crise financière internationale ou à une catastrophe comparable au tsunami qui frappa le territoire en mars 2011.

Ce dernier a donc usé de malice pour confirmer cet état de fait, et cela, en invoquant la menace d’une “crise profonde” sur la planète.

Le ministre des Finances, Taro Aso, a quant lui orienté son discours sur un autre point crucial du marché domestique : “La consommation des ménages stagne, tel est le problème principal du Japon. À‰tant donné qu’elle représente 60% du PIB, le moment n’est pas venu d’augmenter la TVA”

L’analyse du Premier ministre n’a néanmoins que peu convaincu les autres dirigeants du G7 réunis la semaine dernière à Tokyo, souligne La Tribune. Celle-ci est d’ailleurs l’une des cibles principales du chef de l’opposition, Katsuya Okada : “le Premier ministre rejette le blâme sur l’économie mondiale. Il s’expose à la risée du monde et nuit gravement aux intérêts du Japon“, a-t-il martelé devant le Parlement.

Avant de l’accuser d’avoir floué ses concitoyens et de voir sa motion de défiance rejetée  : “Il devrait reconnaître l’échec de sa politique abenomics, s’excuser auprès du public pour avoir trahi ses engagements et démissionner aussitôt.”

Source : La Tribune et Le Nouvel Obs

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.