La Tanzanie mise sur l’or pour en faire un pilier de son économie

Le gouvernement tanzanien annonce l’ouverture de la plus grande raffinerie d’or du pays au sein de la ville de Mwanza, relaie l’Agence Ecofin. Le site générera ainsi davantage de revenus pour l’Etat, mais aussi pour “les petites mains” très nombreuses localement.

Le média précise que le but de l’opération vise à limiter le recours aux raffineries étrangères. Tout en permettant parallèlement au pays de devenir un point de chute pour la production d’autres pays de la sous-région.

Ce dernier confirme que “l’exploitation aurifère en Tanzanie se fait actuellement de façon artisanale (1 à 1,5 million de petits mineurs selon certains chiffres). L’augmentation de la capacité de raffinage du pays est donc une bonne nouvelle pour ces acteurs”.

Dans les faits, “la Stamico, qui détient 25 % d’intérêts dans l’unité, a en effet prévu, en plus de s’approvisionner auprès des orpailleurs, de les aider à produire davantage d’or”.

A lire aussi : Les BRICS souhaitent créer une bourse mondiale de l’or

Articles en relation