Cloud de défense : Thales obtient un juteux contrat auprès de l’Otan

L’Otan se tourne du côté et l’Hexagone en optant pour le savoir-faire de Thales. Le géant français élaborera en effet le futur cloud de défense de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord .

Selon le site Capital, qui relaie une information de L’Usine Digitale, “cet outil doit permettre de sécuriser les échanges d’informations pour l’Organisation et accélérer la transformation numérique des forces armées. Le Cloud de défense de l’Otan (Federated Mission Networking) doit ainsi permettre de connecter, de façon simultanée, tous les acteurs de la défense, des centres de commandement aux militaires sur le terrain, parfois situés dans des zones très reculées“.

Le média ajoute que “le ‘Nexium Defence Cloud’ doit favoriser l’échange d’informations en temps réel afin de permettre une meilleure prise de décision, alors que la sécurisation des données militaires est en enjeu crucial et particulièrement sensible”.

Thales prêt à relever le défi

De son côté, L’Usine Digitale précise que Thales confirme produire “la solution la plus compacte, la plus intégrée et la plus modulaire disponible sur le marché. Car son cloud intègre tous les composants des postes de commandement militaires, tels que les armoires, serveurs, supports de stockage de données et système de supervision, et répond aux exigences de performance en termes de taille, poids et puissance”.

Une technologie qui répond donc “aux standard “Federated Mission Networking” (FMN) de l’OTAN qui établit le cadre de coopération des réseaux de commandement et de conduite lors des opérations en coalition”.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.