Amazon veut prendre du poids dans le marché de la santé

Publication: 01/02/2018

Le géant de la vente par Internet s’est associé mardi 30 janvier avec Berkshire Hathaway et JPMorgan Chase, deux fonds d’investissement américains, afin de proposer une assurance-maladie au personnel des trois groupes.

Selon Courrier International, qui relaie le communiqué d’Amazon, “le trio va créer une société indépendante qui ne sera pas soumise à la contrainte de devoir être profitable. Sa première mission sera (donc) de proposer des solutions technologiques susceptibles de fournir, à un coût raisonnable, des assurances-maladie claires et de grande qualité aux salariés et à leurs familles.”

Un danger pour la concurrence domestique

Si aucune autre information n’a filtré pour le moment, cette nouvelle a toutefois largement contrarié les places boursières, à l’image de Wall Street. Et cela, en faisant chuter de façon notable le cours des sociétés du secteur américain de la santé, dont les marges bénéficiaires sont abyssales. Une contre-attaque de ces mastodontes n’est donc pas à exclure, étant donné que l’alliance prônée par Amazon ne poursuit pas un but de rentabilité.

Pour rappel “les dépenses de santé aux États-Unis ne cessent d’augmenter. Elles ont (d’ailleurs) atteint 3 300 milliards de dollars en 2016, soit 10 348 dollars par personne, ou l’équivalent de 17,9 % du PIB. Quant au coût des assurances proposées par les entreprises, il était en moyenne de 18 764 dollars par foyer l’an dernier, assumé pour un tiers par le salarié”.

Source : Courrier International 

Article connexe :

Amazon emploie 45 000 robots dans ses entrepôts

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Indonésie veut le Rafale

Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36... Voir l'article

Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes... Voir l'article

Les chaines de production mises sous tension par la flambée du prix des matières premières

Les prix des matières premières connaissent une hausse exponentielle depuis le début de l’année 2021. Après une chute mondiale en... Voir l'article

Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut... Voir l'article

  • Urgent

    L’Indonésie veut le Rafale

    Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36 Rafale à la France. Mais... Voir l'article

    Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

    Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes », présents à Bangui, la... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    10 ans après la mort de Kadhafi en Libye : après lui, le Déluge ?

    Dix ans après le soulèvement populaire et la guerre civile, le chaos et les divisions règnent toujours en Libye. Malgré la constitution d’un gouvernement intérimaire... Voir l'article

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article