Afghanistan : un attentat suicide frappe un poste de police de Kaboul

Dix morts et vingt blessés, c’est le bilan provisoire de l’attaque menée, ce jour à une heure de forte affluence, contre un commissariat de la capitale afghane. L’attentat a été revendiqué par des rebelles talibans qui visent fréquemment les forces de sécurité locales en raison de leurs liens étroits avec les Américains.

« Le kamikaze s’est mêlé à la foule qui attendait pour entrer dans un poste de police situé dans l’ouest de Kaboul, et a actionné sa charge » a déclaré Abdul Basir Moudjahid, un porte-parole de la ville. Le ministre de l’Intérieur, le Général Mohammad Ayub Salangi, a précisé parallèlement que la plupart des victimes étaient des civils.

Des dizaines de policiers ont en conséquence bouclé le périmètre. Toutefois, la route principale, l’une des plus fréquentée de la capitale, est restée ouverte à la circulation.

Cette nouvelle attaque des talibans dans le pays coïncident avec la reprise des pourparlers de paix destinés à mettre fin au conflit qui dure depuis plus de quatorze ans dans la région.

Pour rappel, une première session de négociations avait déjà échoué en juillet dernier. Quant à la deuxième édition qui devait se tenir dans la foulée, cette dernière avait été reportée ultérieurement après l’annonce de la mort du mollah Omar, le chef emblématique du groupe terroriste.

Source : New York Times et Le Figaro

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.