Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

Publication: 01/01/2019

Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé de trois ans de prison et de 384 000 euros d’amende dans son pays d’origine après un procès à huit clos. Ce dernier est le père de “bébés OGM”, des jumelles génétiquement modifiées nées en novembre 2018.

Selon un communiqué Pékin, ce dernier s’est rendu coupable “d’avoir illégalement procédé à la manipulation génétique d’embryons à des fins de reproduction”.  Comme le rappelle Libération, H. Jiankui – qui avait annoncé être parvenu à faire naître Lulu et Nana sans le gène porteur du sida que leur père aurait dû leur transmettre – était déjà en résidence surveillée depuis le mois de janvier.

Malgré tout, cette sanction “assez faible”, selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil consultatif français d’éthique (CCNE), “envoie (tout de même) un message clair en direction (du géant asiatique) puisque les demandes de la communauté internationale ont été entendues. En conséquence, l’intéressé espère “que le gouvernement chinois ne laissera plus de situation similaire se répéter”.

Sachant que “l’expérience n’a (au final) amélioré ni la santé des bébés ni celle des parents. Et il n’est pas sûr que le but recherché (la résistance au VIH) ait été atteint”.

A lire aussi : 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article