Tunisie : l’OMCT souhaite une réduction de la détention provisoire à 48H

Publication: 01/01/2016

Tunisie et détention

L’organisation de lutte contre la  torture en Tunisie préconise une réduction de la durée de détention provisoire de 72 à 48 heures en matière pénale. Les bavures de tortures ou autres mauvais traitements seraient à l’origine de cette volonté.

L’ONG souhaite ainsi limiter les abus en tout genre dans les locaux des polices du pays, et faire pression directement sur le législateur tunisien qui doit se prononcer, le 4 janvier prochain, sur un projet de loi visant à réduire la détention des suspects à 48H maximum.

L’OMCT revendique en conséquence la présence obligatoire d’un avocat dès l’arrestation, la possibilité d’un contrôle médical si le prévenu en fait la demande, et enfin le recrutement de traducteurs chargés d’assurer la compréhension des détenus non arabophones durant leur audition. Les prérogatives du procureur pourraient être également élargies.

Source : OMCT

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Washington et Pékin finaliseront mi-janvier la phase 1 d’un accord commercial

L’oncle Sam et le géant asiatique sont sur le point de trouver un prémisse de sortie de crise avec la... Voir l'article

Algérie : décès du général Salah, le “continuateur” du régime

Nouveau coup de tonnerre en Algérie avec l’annonce du décès du chef d’état major de l’armée, le général Ahmed Gaïd... Voir l'article

Côte d’Ivoire : les voeux d’Emmanuel Macron et les élections de 2020

Le 31 octobre prochain, la Côte d’Ivoire élira son président pour les cinq années à venir. Si Alassane Ouattara n’a... Voir l'article

Washington et Ankara se menacent mutuellement sur le dossier syrien

Les Etats-Unis, qui ne goûtent guère à l’offensive turque contre ses alliés kurdes au nord-est de la Syrie, ont décidé... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article