Pologne : les milices civiles se mobilisent contre la menace russe

Publication: 30/01/2017

L’armée polonaise a ouvert ses portes aux milices civiles locales afin de palier à une éventuelle insurrection russe au-delà des frontières biélorusses, ukrainiennes et de l’enclave russe de Kaliningrad.

L’information relayée par le média suisse, Le Temps, indique que ce dispositif est issu d’une loi entrée en vigueur le 1er janvier 2017. Désormais, l’armée de terre, de l’air, de la marine mais également les forces spéciales, bénéficieront de ce nouvel appui :

“A terme, ses effectifs devraient compter quelque 35 000 hommes – la presse polonaise avance même le chiffre de 50 000 – repartis en 17 brigades”, souligne cette même source.

Le but étant de répondre “aux intentions agressives de la Russie”, justifie pour sa part Varsovie. Et pour cause, “cette menace est montée de plusieurs crans depuis l’annexion de la Crimée, en 2014, et le conflit larvé dans l’est de l’Ukraine qui s’en est suivi”, poursuit le média.

Un axe régional fort alternatif à l’OTAN

Le pays s’inspire par ailleurs des Etats baltes qui ont eux aussi opté pour des groupements de défense alternatifs complémentaires  en raison d’une confiance modérée envers l’OTAN.

En effet, l’Estonie, la Lituanie et la Lettonie (pourtant membres tout comme la Pologne de l’Alliance Atlantique) redoutent que leur avenir puisse se jouer entre Washington et Moscou “sur l’autel de la bonne entente entre le nouveau président américain, Donald Trump, et Vladimir Poutine.”

Les présidents lituanien et letton avaient d’ailleurs annoncé en juillet 2015 leur désir d’accentuer leur coopération militaire. Des projets d’acquisition d’armes sont aujourd’hui à l’étude, faisant suite à une augmentation du budget de la Défense des deux nations.

Pour rappel, les Etats baltes ont également accès au Programme d’assistance régionale élaboré par la Pologne en raison de l’instabilité géopolitique qui règne dans cette zone. Les investissements de Vilnius, Riga, et Tallinn bénéficient ainsi du soutien de Varsovie par l’intermédiaire de prêts bancaires et de transferts d’armes.

Source : Le Temps

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

Sécurité en Afrique : focus sur la 19 ème édition du forum de la FICA

L’Institut des hautes études de défense nationale sur le continent africain (FICA) organise du 19 au 27 juin l’édition 2018... View Article

Immobilier à Dubaï : la grande blanchisseuse des criminels internationaux

Selon un récent rapport dévoilé par le New York Times, le marché immobilier de Dubaï servirait de couverture aux avoirs... View Article

L’édition 2018 d’Eurosatory met en lumière le tank du futur franco-allemand

Le salon Eurosatory – qui se déroule du 11 au 15 juin dans la ville lumière – a dévoilé en grandes... View Article

Corée du Nord : une dénucléarisation en question

Alors que le sommet de Singapour – qui s’est déroulé mardi 12 juin entre Donald Trump et Kim Jong-un –... View Article

  • Urgent

    Sécurité en Afrique : focus sur la 19 ème édition du forum de la FICA

    L’Institut des hautes études de défense nationale sur le continent africain (FICA) organise du 19 au 27 juin l’édition 2018 de son forum portant sur... View Article

    Immobilier à Dubaï : la grande blanchisseuse des criminels internationaux

    Selon un récent rapport dévoilé par le New York Times, le marché immobilier de Dubaï servirait de couverture aux avoirs de nombreux profiteurs de guerre,... View Article

  • personnalites

    Dossier nord-coréen : l’avocat de Trump fait une surprenante sortie médiatique

    Alors que Washington a annulé fin mai avec fracas une rencontre préparée depuis des mois entre Donald Trump et Kim Jong-un sur le dossier de la... View Article

    Syrie : Vladimir Poutine ne prévoit pas de retirer les troupes russes à court terme

    Lors d’un débat télévisé auquel participaient des citoyens russes, Vladimir Poutine a annoncé que Moscou ne comptait pas pour le moment retirer ses troupes de... View Article

    Syrie, Ukraine, Iran… : Emmanuel Macron prêt à travailler de concert avec Vladimir Poutine

    En visite jeudi à Saint-Pétersbourg, le président français a pu s’entretenir durant trois heures avec son homologue russe sur quatre dossiers extrêmement sensibles : le... View Article