Pologne : les milices civiles se mobilisent contre la menace russe

Publication: 30/01/2017

L’armée polonaise a ouvert ses portes aux milices civiles locales afin de palier à une éventuelle insurrection russe au-delà des frontières biélorusses, ukrainiennes et de l’enclave russe de Kaliningrad.

L’information relayée par le média suisse, Le Temps, indique que ce dispositif est issu d’une loi entrée en vigueur le 1er janvier 2017. Désormais, l’armée de terre, de l’air, de la marine mais également les forces spéciales, bénéficieront de ce nouvel appui :

“A terme, ses effectifs devraient compter quelque 35 000 hommes – la presse polonaise avance même le chiffre de 50 000 – repartis en 17 brigades”, souligne cette même source.

Le but étant de répondre “aux intentions agressives de la Russie”, justifie pour sa part Varsovie. Et pour cause, “cette menace est montée de plusieurs crans depuis l’annexion de la Crimée, en 2014, et le conflit larvé dans l’est de l’Ukraine qui s’en est suivi”, poursuit le média.

Un axe régional fort alternatif à l’OTAN

Le pays s’inspire par ailleurs des Etats baltes qui ont eux aussi opté pour des groupements de défense alternatifs complémentaires  en raison d’une confiance modérée envers l’OTAN.

En effet, l’Estonie, la Lituanie et la Lettonie (pourtant membres tout comme la Pologne de l’Alliance Atlantique) redoutent que leur avenir puisse se jouer entre Washington et Moscou “sur l’autel de la bonne entente entre le nouveau président américain, Donald Trump, et Vladimir Poutine.”

Les présidents lituanien et letton avaient d’ailleurs annoncé en juillet 2015 leur désir d’accentuer leur coopération militaire. Des projets d’acquisition d’armes sont aujourd’hui à l’étude, faisant suite à une augmentation du budget de la Défense des deux nations.

Pour rappel, les Etats baltes ont également accès au Programme d’assistance régionale élaboré par la Pologne en raison de l’instabilité géopolitique qui règne dans cette zone. Les investissements de Vilnius, Riga, et Tallinn bénéficient ainsi du soutien de Varsovie par l’intermédiaire de prêts bancaires et de transferts d’armes.

Source : Le Temps

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

Le rapprochement Suède-OTAN inquiète la Russie

Alors que Stockholm flirte de plus en plus avec l’OTAN, Moscou a décidé de monter au créneau pour prévenir la... View Article

Le Yémen est-il en train de brader l’archipel de Socotra aux Emirats arabes unis ?

Alors que la crise au Yémen s’aggrave, les Emirats arabes unis en profitent pour prendre le contrôle de Socotra, ensemble... View Article

Armement spatial : Moscou met en garde Washington

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s’inquiète des projets américains en matière d’armement de l’espace qui pourraient à... View Article

Pologne : des ministres limogés en vue d’un rapprochement avec l’UE

Varsovie a décidé de mettre dans l’ordre au sein de sa gouvernance avec le limogeage de plusieurs ministres clés. La... View Article

  • Urgent

    Le rapprochement Suède-OTAN inquiète la Russie

    Alors que Stockholm flirte de plus en plus avec l’OTAN, Moscou a décidé de monter au créneau pour prévenir la Suède des conséquences inhérentes à... View Article

    Le Yémen est-il en train de brader l’archipel de Socotra aux Emirats arabes unis ?

    Alors que la crise au Yémen s’aggrave, les Emirats arabes unis en profitent pour prendre le contrôle de Socotra, ensemble d’îles situées au carrefour des... View Article

  • personnalites

    Emmanuel Macron milite pour bétonner l’axe commercial Paris-Pékin

    Emmanuel Macron est actuellement à Pékin pour convaincre son homologue chinois, Xi Jinping, de façonner un axe économique efficient entre les deux pays. Le locataire... View Article

    Bulgari au Myanmar : une « mobilisation citoyenne » montée de toutes pièces ?

    Bulgari, le joaillier italien du groupe LVMH, est la cible d’une mobilisation sur les réseaux sociaux, orchestrée par un collectif prétendant défendre la cause Rohingya.... View Article

    Bruno Le Maire en mission à Moscou pour renforcer l’axe économique franco-russe

    Paris souhaite dynamiser sa relation économique avec Moscou en dépit des sanctions occidentales qui pèsent sur la Russie. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire,... View Article