Emmanuel Macron dresse les objectifs diplomatiques de son quinquennat

Publication: 29/08/2017

Le président de la République annoncera mardi 29 août les grands axes de sa politique étrangère. Et cela, devant près de 200 ambassadeurs hexagonaux. 

Séance studieuse aujourd’hui à l’Elysée pour les ambassadeurs français. Ces derniers assisteront au discours d’Emmanuel Macron qui donnera le tempo de ses projets diplomatiques.

Les quatre premiers mois de son quinquennat ont navigué entre deux eaux, alternant louanges et polémiques. Et Le Point n’a pas manqué de relever les temps forts et faibles de ce début de mandat :

Ses premiers pas ont en effet d’abord séduit :“E.Macron a été accueilli avec chaleur au sein d’une Union européenne déstabilisée par le Brexit. Puis salué pour avoir ostensiblement défié l’Américain Donald Trump en lui broyant la main ou le Russe Vladimir Poutine en l’interpellant publiquement sur les droits de l’homme.” 

Avant de se ternir quelque peu sur le dossier du droit du travail polonais où son arrogance a été décriée par Varsovie.

Le média, qui se fait écho de l’ancien ambassadeur, Michel Duclos, confirme pourtant que “grâce à lui, la France est de nouveau audible”, bien que le futur n’augure pas forcément une réelle confirmation :

“Macron a bien réussi son entrée sur la scène internationale en termes de style. Et en diplomatie, le style c’est important. Cela sera-t-il suivi d’effet ? C’est autre chose”, tempère l’intéressé.

Une aura européenne à peaufiner

Et pour cause, l’ex-ministre de l’Economie souhaite reprendre du poids au sein de l’UE. Pour cela, il devra se porter garant de la réussite des réformes internes françaises… Tout en surfant sur la légitimité du couple franco-allemand :

“Tous les Européens, à commencer par Berlin, regardent ce que fait Macron sur le Code du travail. Mais aussi sur les objectifs de réduction du déficit. Je dirais qu’il y a à Bruxelles une observation bienveillante”, poursuit ainsi Pierre Vimont, du centre de réflexion, Carnegie Europe.

Thomas Gomart,  le directeur de l’IFRI, se veut quand à lui plus critique en préférant surligner la relation difficile qu’entretient Paris avec Rome. Que ce soit sur la question migratoire (crise libyenne) ou sur les enjeux industriels et navals.

Pour autant, le média considère que la défense farouche de l’Accord de Paris (COP 21) outre-Atlantique fait office de réussite majeure dans le jeune bilan du président Macron.

Source : Le Point 

 

 

 

 

 

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

Dossier nord-coréen : le directeur de la CIA a rencontré Kim Jong-un

D’après une information relayée par de nombreux médias internationaux, le directeur de la CIA, Mike Pompeo, s’est rendu à Pyongyang durant... View Article

Djibouti et la France : un partenariat de premier plan

Ce n’est pas un secret de polichinelle, Djibouti est “the place to be” en matière de géostratégie en Afrique. Et... View Article

François Hollande et l’ambivalence des personnalités d’Obama et de Poutine

Dans son dernier ouvrage, « Les leçons du pouvoir », qui revient sur les coulisses de son quinquennat, François Hollande accorde un focus... View Article

Interdiction UberPop : la Cour de justice de l’UE donne raison à la France

La justice européenne a tranché en faveur de la France qui avait décidé durant l’été 2015 d’interdire le service UberPop... View Article

  • Urgent

    Dossier nord-coréen : le directeur de la CIA a rencontré Kim Jong-un

    D’après une information relayée par de nombreux médias internationaux, le directeur de la CIA, Mike Pompeo, s’est rendu à Pyongyang durant le week-end de Pâques. Et... View Article

    Djibouti et la France : un partenariat de premier plan

    Ce n’est pas un secret de polichinelle, Djibouti est “the place to be” en matière de géostratégie en Afrique. Et cela, la Chine, les Etats-Unis... View Article

  • personnalites

    François Hollande et l’ambivalence des personnalités d’Obama et de Poutine

    Dans son dernier ouvrage, « Les leçons du pouvoir », qui revient sur les coulisses de son quinquennat, François Hollande accorde un focus sur les personnalités de Vladimir... View Article

    Ukraine : Jean-Yves Le Drian appelle la Russie à la mesure

    Actuellement en visite à Kiev, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est entretenu avec l’état-major ukrainien sur l’épineux dossier lié aux opérations militaires... View Article

    La guerre très personnelle de Jared Kushner contre le Qatar

    Jared Kushner, le très influent gendre et conseiller spécial auprès de Donald Trump a joué un rôle déterminant dans le déclenchement de la crise du... View Article