Washington et Pékin poursuivent leurs querelles… sur le dossier tibétain

Publication: 28/04/2018

Alors que la tension est à son comble entre les gouvernements américain et chinois sur l’épineux dossier des échanges commerciaux – Washington voulant réduire sa balance commerciale avec Pékin, qui en retour a décidé de taxer 128 produits américains – la Maison Blanche a ouvert une nouvelle brèche mercredi. Cette fois, il s’agit de la problématique tibétaine extrêmement sensible au sein de l’empire du Milieu.

D’après une information relayée par le site Chine Magazine, “le Sénat américain a adopté à l’unanimité, le 25 avril 2018, une résolution sur le droit de la communauté bouddhiste tibétaine d’identifier et d’installer leurs chefs religieux, estimant également que toute ingérence du gouvernement de la République populaire de Chine dans le processus religieux du Tibet demeurait invalide.”

Ce texte soutient ainsi la politique dogmatique menée par l’actuel Dalaï Lama. Ce dernier avait en effet affirmé en 2011 que “la responsabilité d’identifier un futur 15 ème Dalaï Lama incombait exclusivement aux fonctionnaires de son cabinet privé”.

En retour, l’administration du Tibet n’a pas manqué de saluer cette prise de position américaine. Et cela, par l’intermédiaire de son président, Lobsang Sangay :

Cette résolution défend les droits inaliénables du peuple tibétain et s’oppose à toute tentative par des acteurs extérieurs, en particulier la République populaire de Chine, d’interférer dans le processus de sélection de la réincarnation. Le soutien unanime du Sénat américain envoie un message puissant à la communauté internationale et à la Chine en particulier. Cela crée ainsi un précédent pour les autres nations à suivre.”

Un nouveau pavé dans la marre

Sans surprise, les réactions étaient logiquement bien différentes du côté du géant asiatique avec un agacement tout à fait perceptible. A l’image de Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères :

“La résolution reflète le fait que certaines personnes aux Etats-Unis sont toujours inexplicablement ignorantes et arrogantes. Les membres du Congrès et les responsables américains auraient dû se concentrer sur leur propre peuple. Cependant, il est dommage qu’ils aient toujours ignoré de manière sélective les problèmes auxquels ils sont confrontés chez eux et manifestent un enthousiasme inhabituel pour s’ingérer dans les affaires intérieures des autres pays.”

A suivre…

Source : Chine Magazine

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

Julian Assange victime d’une vaste opération de surveillance menée par Quito

Selon une information du Guardian, relayée par Le Point, Julian Assange a fait l’objet d’un comportement schizophrénique de la part de... View Article

Turquie : Israël condamne l’humiliation publique de son ambassadeur

Suite aux terribles affrontements dans la bande de Gaza lundi où près de 60 Palestiniens ont perdu la vie, la Turquie... View Article

Oxfam, prête à publier n’importe quoi pour faire oublier ses déboires ?

Selon le dernier rapport publié par l’ONG Oxfam, les entreprises du CAC40 privilégient les actionnaires au détriment des salariés. Une... View Article

Le premier porte-avions 100% Chinois opère ses premiers essais

Définitivement opérationnel en 2020, le premier porte-avions 100% Chinois, plus connu sous le nom de « Type-001 A », a entamé dimanche... View Article

  • Urgent

    Julian Assange victime d’une vaste opération de surveillance menée par Quito

    Selon une information du Guardian, relayée par Le Point, Julian Assange a fait l’objet d’un comportement schizophrénique de la part de Quito. D’abord recueilli en 2012... View Article

    Turquie : Israël condamne l’humiliation publique de son ambassadeur

    Suite aux terribles affrontements dans la bande de Gaza lundi où près de 60 Palestiniens ont perdu la vie, la Turquie a décidé de réagir et... View Article

  • personnalites

    Julian Assange victime d’une vaste opération de surveillance menée par Quito

    Selon une information du Guardian, relayée par Le Point, Julian Assange a fait l’objet d’un comportement schizophrénique de la part de Quito. D’abord recueilli en 2012... View Article

    Pakistan : l’homme qui a aidé la CIA à localiser Ben Laden est toujours emprisonné

    Le docteur Shakil Afridi, l’homme qui a aidé les Etats-Unis à localiser le repaire d’Oussamma Ben Laden en 2011, va être transféré par les autorités pakistanaises... View Article

    François Hollande et l’ambivalence des personnalités d’Obama et de Poutine

    Dans son dernier ouvrage, « Les leçons du pouvoir », qui revient sur les coulisses de son quinquennat, François Hollande accorde un focus sur les personnalités de Vladimir... View Article