Trump replace la Corée du Nord dans la liste des Etats soutenant le terrorisme

Publication: 23/11/2017

Alors que le gouvernement américain ne trouve pas de solution viable pour calmer les ardeurs nucléaires de Pyongyang, Donald Trump a décidé de placer à nouveau la Corée du Nord dans la liste noire des Etats soutenant le terrorisme. Mais cela sera-t-il suffisant pour faire craquer Kim Jong-un ?

“En plus de menacer le monde de dévastation nucléaire, la Corée du Nord a soutenu de manière répétée des actes de terrorisme international, dont des assassinats en territoire étranger”, a déclaré le locataire de la Maison Blanche avec son style si caractéristique.

Si D. Trump évoque implicitement le cas de l‘étudiant US, Otto Warmbier, condamné à 15 ans de travaux forcés durant un voyage touristique en Corée du Nord pour avoir essayé de voler une affiche de propagande dans le hall de l’hôtel dans lequel il résidait, ce n’est pas le seul.

La CDN, l’Iran et la Syrie en ligne de mire 

Et pour cause, les exemples sont légion, à l’image de Kim Jong-nam, fils aîné de l’ex-dirigeant Kim Jong-il, assassiné en Malaisie en février dernier, suite à un service commandé de Kim Jong-un (une forte présomption pèse sur la CDN).

Pyongyang rejoint ainsi Téhéran et Damas dans le club très fermé des ennemis de Washington soutenant la cause terroriste.

A noter que Khartoum fait également partie de cette liste, mais les autorités soudanaises multiplient actuellement les rapprochements outre-Atlantique afin de quitter cette place peu enviable sur le plan diplomatique.

Source : Euronews 

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

One Planet Summit : Emmanuel Macron tire le signal d’alarme

Le président français a tenu à remuer le monde politique et la sphère de la finance verte lors du One Planet... View Article

Jérusalem : Netanyahou et Bruxelles campent sur leurs positions

La visite du Premier ministre israélien à Bruxelles, prévue depuis plusieurs semaines, s’est largement focalisée sur l’épineux dossier de Jérusalem. Néanmoins,... View Article

Total : une stratégie diplomatique qui porte ses fruits au Moyen-Orient

Soucieux de maximiser son expansion au Moyen-Orient où les relations diplomatiques sont troubles, Total marche sur des œufs afin de... View Article

Jérusalem : sécurité renforcée autour de la Vieille ville suite aux propos de Trump

C’est ce qu’on appelle l’effet papillon. Après l’annonce de Donald Trump mercredi 6 décembre reconnaissant désormais Jérusalem comme la capitale... View Article

  • Urgent

    One Planet Summit : Emmanuel Macron tire le signal d’alarme

    Le président français a tenu à remuer le monde politique et la sphère de la finance verte lors du One Planet Summit qui se tenait hier... View Article

    Jérusalem : Netanyahou et Bruxelles campent sur leurs positions

    La visite du Premier ministre israélien à Bruxelles, prévue depuis plusieurs semaines, s’est largement focalisée sur l’épineux dossier de Jérusalem. Néanmoins, il pouvait difficilement en être... View Article

  • personnalites

    One Planet Summit : Emmanuel Macron tire le signal d’alarme

    Le président français a tenu à remuer le monde politique et la sphère de la finance verte lors du One Planet Summit qui se tenait hier... View Article

    Jérusalem : Netanyahou et Bruxelles campent sur leurs positions

    La visite du Premier ministre israélien à Bruxelles, prévue depuis plusieurs semaines, s’est largement focalisée sur l’épineux dossier de Jérusalem. Néanmoins, il pouvait difficilement en être... View Article

    Tollé en Palestine : Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël

    Une fois n’est pas coutume, Donald Trump a provoqué une véritable déflagration internationale mercredi 6 décembre en reconnaissant officiellement Jérusalem comme capitale d’Israël.  “L’heure est... View Article