Charlie Hebdo : Maryse Wolinski évoque une gestion troublante de la sécurité

Publication: 22/12/2015
Les attentats de Charlie Hebdo laissent nombre de questions en suspens

Les attentats de Charlie Hebdo laissent nombre de questions en suspens

Dans une interview accordée à France Info, l’épouse du dessinateur Georges Wolinski fait part de son désarroi face à une gestion imprudente des autorités dans le dossier Charlie.

Comment une scène de guerre a-t-elle pu se produire, en France, dans les locaux d’un journal satirique ?

Cette question hante quotidiennement Maryse Wolinski depuis cette terrible tragédie. Si cette incompréhension est légitime, cette dernière soulève d’autres interrogations en évoquant “de nombreuses failles” dans le dispositif sécuritaire de la structure.

« Malgré les menaces, Charlie n’était pas assez protégé. Qui avait donc pris la décision d’alléger le dispositif de protection, et pourquoi ? » condamne M.Wolinski qui tire à boulets rouges sur le syndicat policier Alliance dont les pressions sur le gouvernement auraient eu pour but « d’alléger la surveillance de Charlie Hebdo. »  Si le secrétaire général d’Alliance, Jean-Claude Delage, justifie sobrement cette décision par “l’inefficacité des dispositifs de surveillance statique”, cette révélation reste étonnante.

L’intéressée poursuit son réquisitoire en soulignant la naïveté de la DGSI coupable semble-t-il « d’avoir été bernée par les ruses des djihadistes qui ont tout fait pour rester inaperçus à leur retour en France. Et persiste et signe dans la foulée en ironisant sur « le nombre potentiel d’agents dormants dans le pays. » 

M.Wolinski révèle également l’état de santé dramatique du journal avant les attentats et constate avec stupeur le recrutement immédiat d’une directrice de la communication, très prisée dans la sphère communicante : « celle qui avait sorti Dominique Strauss-Kahn du mauvais pas que l’on sait. »

Pour rappel, les juges d’instruction en charge des attentats parisiens de Charlie Hebdo, Montrouge, et l’Hyper Cacher (17 morts) avaient déjà demandé, en septembre dernier, la levée du secret-défense des actes d’enquête effectués par la DGSI sur les frères Kouachi et Amedy Coulibaly avant qu’ils ne passent pas à l’action. Leur surveillance laisse en effet planer plusieurs zones d’ombre.

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur le site de France Info

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

Sécurité en Afrique : focus sur la 19 ème édition du forum de la FICA

L’Institut des hautes études de défense nationale sur le continent africain (FICA) organise du 19 au 27 juin l’édition 2018... View Article

Immobilier à Dubaï : la grande blanchisseuse des criminels internationaux

Selon un récent rapport dévoilé par le New York Times, le marché immobilier de Dubaï servirait de couverture aux avoirs... View Article

L’édition 2018 d’Eurosatory met en lumière le tank du futur franco-allemand

Le salon Eurosatory – qui se déroule du 11 au 15 juin dans la ville lumière – a dévoilé en grandes... View Article

Corée du Nord : une dénucléarisation en question

Alors que le sommet de Singapour – qui s’est déroulé mardi 12 juin entre Donald Trump et Kim Jong-un –... View Article

  • Urgent

    Sécurité en Afrique : focus sur la 19 ème édition du forum de la FICA

    L’Institut des hautes études de défense nationale sur le continent africain (FICA) organise du 19 au 27 juin l’édition 2018 de son forum portant sur... View Article

    Immobilier à Dubaï : la grande blanchisseuse des criminels internationaux

    Selon un récent rapport dévoilé par le New York Times, le marché immobilier de Dubaï servirait de couverture aux avoirs de nombreux profiteurs de guerre,... View Article

  • personnalites

    Dossier nord-coréen : l’avocat de Trump fait une surprenante sortie médiatique

    Alors que Washington a annulé fin mai avec fracas une rencontre préparée depuis des mois entre Donald Trump et Kim Jong-un sur le dossier de la... View Article

    Syrie : Vladimir Poutine ne prévoit pas de retirer les troupes russes à court terme

    Lors d’un débat télévisé auquel participaient des citoyens russes, Vladimir Poutine a annoncé que Moscou ne comptait pas pour le moment retirer ses troupes de... View Article

    Syrie, Ukraine, Iran… : Emmanuel Macron prêt à travailler de concert avec Vladimir Poutine

    En visite jeudi à Saint-Pétersbourg, le président français a pu s’entretenir durant trois heures avec son homologue russe sur quatre dossiers extrêmement sensibles : le... View Article