La visite de Rex Tillerson à Londres fait débat

Publication: 22/01/2018

Alors que les Etats-Unis et le Royaume-Uni entretiennent historiquement une relation privilégiée, la visite à Londres du chef de la diplomatie américaine lundi 22 janvier dénote particulièrement. Et pour cause, il s’agit tout simplement d’un déplacement “camouflé” puisque Rex Tillerson inaugurera la nouvelle ambassade américaine en catimini.

Selon RTL, “la presse a été en grande partie tenue à l’écart de cette visite contrairement au programme initial et à (ce que veut) la tradition. Dès lors, (les médias) n’ont pu observer l’arrivée de Rex Tillerson qu’à l’extérieur du bâtiment flambant neuf, un imposant cube aux allures futuristes.”

Si Washington a justifié cette anomalie par la fermeture partielle des services publics US due à l’impasse du Congrès américain dans sa quête d’un accord budgétaire (shutdown), ou par la vétusté de la nouvelle ambassade en raison des travaux en cours, la réalité semble bel et bien différente.

Londres dans l’embarras

Le géant outre-Atlantique redouterait en effet un regain d’hostilité de la population britannique à l’égard de la politique de Donald Trump et de ses récents propos sur ce dossier.

Pour rappel, le locataire de la Maison Blanche avait indiqué qu’il ne serait pas présent en février lors de l’inauguration, jugeant le bâtiment trop coûteux et excentré. Il avait également regretté que l’auditoire local soit si critique envers l’action de son gouvernement.

L’affaire a pris tellement d’ampleur que le ministre des Affaires étrangères britannique, Boris Johnson, a dû publier un communiqué hier afin de pousser ses concitoyens à accueillir dignement l’ex-magnat de l’immobilier lors d’un futur déplacement.

Source : RTL

 

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

La Palestine indignée par la stratégie américaine sur le dossier Jérusalem

Après avoir officiellement reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre dernier, Washington a pris la planète de court en avançant... View Article

Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré... View Article

Syrie/Ghouta orientale : Moscou dément avoir collaboré avec Bachar el-Assad

La récente offensive du régime syrien contre l’enclave rebelle du Ghouta orientale, en périphérie de Damas, cristallise un vent de... View Article

Syrie : el-Assad défigure le bastion rebelle du Ghouta orientale

Les forces gouvernementales de Bachar el-Assad frappent outrageusement depuis dimanche l’enclave rebelle du Ghouta orientale, dernier bastion de la résistance... View Article

  • Urgent

    La Palestine indignée par la stratégie américaine sur le dossier Jérusalem

    Après avoir officiellement reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre dernier, Washington a pris la planète de court en avançant le transfert de son ambassade... View Article

    Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

    L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré la catastrophe engendrée par le... View Article

  • personnalites

    Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

    L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré la catastrophe engendrée par le... View Article

    Syrie : el-Assad défigure le bastion rebelle du Ghouta orientale

    Les forces gouvernementales de Bachar el-Assad frappent outrageusement depuis dimanche l’enclave rebelle du Ghouta orientale, dernier bastion de la résistance proche de Damas. Si les... View Article

    Palestine : Abbas requiert les faveurs de Poutine sur le dossier Jérusalem

    La décision unilatérale de l’administration Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne inquiète fortement le gouvernement palestinien et plus largement la sphère arabe. Mahmoud Abbas,... View Article