L’Arabie Saoudite publie une liste des organisations terroristes soutenues par le Qatar

Publication: 09/06/2017

Alors que la relation diplomatique entre Riyad et Doha semble consommée, l’Arabie Saoudite et ses alliés ne lâchent pas leur étreinte médiatique et continue de charger le Qatar sur ses relations tumultueuses avec la sphère terroriste. 

En atteste la dernière salve en date saoudienne : la publication vendredi 9 juin d’une liste exhaustive (59 personnes et 12 entités) justifiant du double jeu opéré par Doha sur l’échiquier international. Et cela via un communiqué signé de la main de l’Arabie Saoudite mais aussi des Émirats, de Bahreïn, et de l’Égypte.

Les personnes et les organisations figurant sur cette liste sont liées au Qatar et sont au service d’un programme politique suspect du Qatar. Cela démontre que Doha affirme d’un côté lutter contre le terrorisme alors que d’un autre il soutient, finance et héberge des organisations terroristes (…) (Quant à nous), nous ne ménageront pas nos efforts pour les pourchasser.”

Selon le site des Echos, le document “contient au moins deux noms, déjà cités au plan international, comme étant des financeurs du terrorisme et contre lesquels le Qatar a (déjà) pris des mesures (…) Parmi les Qataris désignés sur cette liste, figurent des personnes ou des organisations originaires d’Égypte, de Bahreïn ou de la Libye. Mais aussi des groupes terroristes et sectaires cherchant à déstabiliser la région, parmi eux les Frères musulmans, Daesch et Al-Qaïda.”

Pour rappel, Riyad voit d’un très mauvais œil le rapprochement opéré par le Qatar et l’Iran, ennemi héréditaire de l’Arabie Saoudite.

Le gouvernement saoudien espère donc faire fléchir Doha sur ce dossier par l’intermédiaire d’une campagne médiatique intense et de multiples restrictions (aériennes, frontalières, économiques..).

Doha reste inflexible

Du côté des autorités qataries, la communication n’évolue guère puisque le petit État gazier nie automatiquement en bloc toutes ces allégations :

“Personne n’a le droit d’intervenir dans notre politique étrangère”, a d’ailleurs martelé le Cheikh Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani, qui a confirmé que le Qatar “tiendrait éternellement” malgré les pressions de son voisin.

Ce dernier a également indiqué que le pays ne stopperait pas ses livraisons de gaz auprès des EAU.

Source : Les Echos

 

 

 

 

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

La Société Générale met le paquet en matière de cyber-sécurité grâce aux “bug bounty”

La Société Générale expérimente depuis plusieurs mois des campagnes de bug bounty afin d’imperméabiliser au maximum son système informatique. Concrètement, la... View Article

Syrie : Moscou espère toujours un rapprochement entre Assad et la communauté internationale

Vantant les succès militaires du régime de Bachar el-Assad susceptibles de rétablir “un Etat syrien unifié et indivisible”, la Russie... View Article

Julian Assange victime d’une vaste opération de surveillance menée par Quito

Selon une information du Guardian, relayée par Le Point, Julian Assange a fait l’objet d’un comportement schizophrénique de la part de... View Article

Turquie : Israël condamne l’humiliation publique de son ambassadeur

Suite aux terribles affrontements dans la bande de Gaza lundi où près de 60 Palestiniens ont perdu la vie, la Turquie... View Article

  • Urgent

    La Société Générale met le paquet en matière de cyber-sécurité grâce aux “bug bounty”

    La Société Générale expérimente depuis plusieurs mois des campagnes de bug bounty afin d’imperméabiliser au maximum son système informatique. Concrètement, la structure fait appel aux services de... View Article

    Syrie : Moscou espère toujours un rapprochement entre Assad et la communauté internationale

    Vantant les succès militaires du régime de Bachar el-Assad susceptibles de rétablir “un Etat syrien unifié et indivisible”, la Russie espère convaincre la communauté internationale... View Article

  • personnalites

    Julian Assange victime d’une vaste opération de surveillance menée par Quito

    Selon une information du Guardian, relayée par Le Point, Julian Assange a fait l’objet d’un comportement schizophrénique de la part de Quito. D’abord recueilli en 2012... View Article

    Pakistan : l’homme qui a aidé la CIA à localiser Ben Laden est toujours emprisonné

    Le docteur Shakil Afridi, l’homme qui a aidé les Etats-Unis à localiser le repaire d’Oussamma Ben Laden en 2011, va être transféré par les autorités pakistanaises... View Article

    François Hollande et l’ambivalence des personnalités d’Obama et de Poutine

    Dans son dernier ouvrage, « Les leçons du pouvoir », qui revient sur les coulisses de son quinquennat, François Hollande accorde un focus sur les personnalités de Vladimir... View Article