Iran : Téhéran, source de désaccord entre Washington et Moscou

Publication: 08/02/2017

Le Kremlin a fait savoir à la diplomatie américaine qu’il ne partageait pas sa vision d’un Etat iranien qualifié récemment par Donald Trump “de menace terroriste numéro 1”.

Dmitri Peskov, porte-parole du gouvernement russe, a indiqué lundi 6 février que “Moscou entendait approfondir ses relations avec Téhéran”. Ce qui sous-entend que les critiques acerbes du locataire de la Maison Blanche à l’encontre du géant perse ne sont pas les bienvenues au-delà de l’Oural. L’Iran est en effet un partenaire largement choyé par Vladimir Poutine.

Le Kremlin n’a donc pas manqué de rappeler cette “subtilité” aux Etats-Unis : “La Russie a des relations amicales avec l’Iran. Nous coopérons sur un large ensemble de sujets, nous apprécions nos relations commerciales et nous espérons les approfondir”, a martelé Dimitri Peskov.

Avant d’ajouter dans la foulée que “Moscou et Washington (maintenaient) des positions diamétralement opposées sur nombre de questions internationales.”

Le diplomate a toutefois tempéré son discours en soulignant que la situation “ne devrait pas être un obstacle pour instaurer une communication normale et des relations pragmatiques réciproquement bénéfiques entre les deux pays.”

Pour rappel, Donald Trump avait recadré Téhéran après un tir de missile balistique procédé par la république islamique. Le leader républicain promit alors de nouvelles sanctions à l’encontre de l’Iran.

Source : L’Opinion

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

Syrie : Moscou espère toujours un rapprochement entre Assad et la communauté internationale

Vantant les succès militaires du régime de Bachar el-Assad susceptibles de rétablir “un Etat syrien unifié et indivisible”, la Russie... View Article

Julian Assange victime d’une vaste opération de surveillance menée par Quito

Selon une information du Guardian, relayée par Le Point, Julian Assange a fait l’objet d’un comportement schizophrénique de la part de... View Article

Turquie : Israël condamne l’humiliation publique de son ambassadeur

Suite aux terribles affrontements dans la bande de Gaza lundi où près de 60 Palestiniens ont perdu la vie, la Turquie... View Article

Oxfam, prête à publier n’importe quoi pour faire oublier ses déboires ?

Selon le dernier rapport publié par l’ONG Oxfam, les entreprises du CAC40 privilégient les actionnaires au détriment des salariés. Une... View Article

  • Urgent

    Syrie : Moscou espère toujours un rapprochement entre Assad et la communauté internationale

    Vantant les succès militaires du régime de Bachar el-Assad susceptibles de rétablir “un Etat syrien unifié et indivisible”, la Russie espère convaincre la communauté internationale... View Article

    Julian Assange victime d’une vaste opération de surveillance menée par Quito

    Selon une information du Guardian, relayée par Le Point, Julian Assange a fait l’objet d’un comportement schizophrénique de la part de Quito. D’abord recueilli en 2012... View Article

  • personnalites

    Julian Assange victime d’une vaste opération de surveillance menée par Quito

    Selon une information du Guardian, relayée par Le Point, Julian Assange a fait l’objet d’un comportement schizophrénique de la part de Quito. D’abord recueilli en 2012... View Article

    Pakistan : l’homme qui a aidé la CIA à localiser Ben Laden est toujours emprisonné

    Le docteur Shakil Afridi, l’homme qui a aidé les Etats-Unis à localiser le repaire d’Oussamma Ben Laden en 2011, va être transféré par les autorités pakistanaises... View Article

    François Hollande et l’ambivalence des personnalités d’Obama et de Poutine

    Dans son dernier ouvrage, « Les leçons du pouvoir », qui revient sur les coulisses de son quinquennat, François Hollande accorde un focus sur les personnalités de Vladimir... View Article