Erdogan veut interdire à certaines associations d’utiliser le nom Turquie

Publication: 07/02/2018

Le président turc, Recep Erdogan, souhaite que l’Union des barreaux de Turquie et l’Union des médecins de Turquie ne puissent plus utiliser le mot Turquie dans leur dénomination. Ce dernier s’offusque en effet que ces associations puissent critiquer l’opération militaire d’Ankara en Syrie.

“Il faut rapidement retirer ce terme. Ce n’est pas que pour l’Union des médecins, mais aussi pour l’Union des barreaux de Turquie. Ces associations n’ont pas une attitude de soutien à la lutte que nous menons actuellement pour défendre notre patrie”, a-t-il affirmé auprès des médias locaux. Avant d’inviter le Conseil des ministres à prendre les mesures qui s’imposent.

Pour rappel, l’Union des médecins de Turquie avait qualifié la politique militaire d’Erdogan en Syrie de“véritable problème de santé publique”, en ciblant tout particulièrement la récente offensive menée par Ankara dans le nord du pays à Afrine où étaient retranchées plusieurs milices kurdes du YPG. Des propos qui ont valu à la direction de la structure une arrestation immédiate puis une remise en liberté conditionnelle selon la BBC.

Quant au président de l’Union des barreaux de Turquie, il n’a pas manqué de faire part de sa stupéfaction face aux déclarations étatiques : “Ceux qui pensent effacer le mot Turquie du nom de l’Union des barreaux de Turquie (…) ne pourront jamais nous effacer du coeur de la nation turque”, a-t-il vivement rappelé à son tour.

Source : BBC

Article connexe :

Conflit syrien : Washington veut garder les faveurs d’Ankara

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

La Palestine indignée par la stratégie américaine sur le dossier Jérusalem

Après avoir officiellement reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre dernier, Washington a pris la planète de court en avançant... View Article

Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré... View Article

Syrie/Ghouta orientale : Moscou dément avoir collaboré avec Bachar el-Assad

La récente offensive du régime syrien contre l’enclave rebelle du Ghouta orientale, en périphérie de Damas, cristallise un vent de... View Article

Syrie : el-Assad défigure le bastion rebelle du Ghouta orientale

Les forces gouvernementales de Bachar el-Assad frappent outrageusement depuis dimanche l’enclave rebelle du Ghouta orientale, dernier bastion de la résistance... View Article

  • Urgent

    La Palestine indignée par la stratégie américaine sur le dossier Jérusalem

    Après avoir officiellement reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre dernier, Washington a pris la planète de court en avançant le transfert de son ambassade... View Article

    Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

    L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré la catastrophe engendrée par le... View Article

  • personnalites

    Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

    L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré la catastrophe engendrée par le... View Article

    Syrie : el-Assad défigure le bastion rebelle du Ghouta orientale

    Les forces gouvernementales de Bachar el-Assad frappent outrageusement depuis dimanche l’enclave rebelle du Ghouta orientale, dernier bastion de la résistance proche de Damas. Si les... View Article

    Palestine : Abbas requiert les faveurs de Poutine sur le dossier Jérusalem

    La décision unilatérale de l’administration Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne inquiète fortement le gouvernement palestinien et plus largement la sphère arabe. Mahmoud Abbas,... View Article