Corée du Nord : Vladimir Poutine ne veut pas céder à “l’hystérie militaire”

Publication: 06/09/2017

Alors que Pyongyang continue ses pieds de nez nucléaires vis-à-vis de la communauté internationale, Vladimir Poutine estime qu’une riposte militaire envers le régime nord-coréen pourrait mettre en danger la sécurité planétaire. Le Kremlin réclame en conséquence la plus grande prudence dans ce dossier.

“Moscou condamne ces exercices. Toutefois, nous estimons que ce sont des provocations. Le recours à n’importe quelles sanctions dans ce cas est inutile et inefficace”, a déclaré le président russe lors du récent sommet des puissances émergentes des Brics (Brésil, Russe, Inde, Chine, Afrique du Sud).

Ce dernier répondait alors directement à la volonté américaine qui souhaite que le Conseil de sécurité de l’ONU prenne les sanctions les plus fortes contre la presqu’île menée d’une main de fer par Kim Jong-Un.

La situation risque donc de se figer dans un statu-quo puisque ni la Chine (qui profite d’une position géographique militaire de premier choix avec la CDN), ni la Russie n’ont intérêt à voter en faveur d’une résolution punitive envers Pyongyang; les deux géants possédant par ailleurs un droit de veto dans la prise de décision de l’organe onusien.

Une problématique gelée

Vladimir Poutine a donc conclu son discours sur fond de langue de poids en appelant à la médiation des forces en présence :

“Les Nord-Coréens ne vont pas renoncer à leur programme nucléaire s’ils ne se sentent pas en sécurité. Il faut donc chercher à lancer un dialogue entre toutes les parties intéressées.”

L’Express rappelle parallèlement que la Corée du Sud a très réagi au test nucléaire dominical de son voisin. Et cela, dès le lendemain. Séoul a en effet “lancé des manœuvres terrestres et marines à tirs réels dans l’espoir de dissuader Pyongyang de toute nouvelle provocation en mer.”

Source : L’Express

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré... View Article

Syrie/Ghouta orientale : Moscou dément avoir collaboré avec Bachar el-Assad

La récente offensive du régime syrien contre l’enclave rebelle du Ghouta orientale, en périphérie de Damas, cristallise un vent de... View Article

Syrie : el-Assad défigure le bastion rebelle du Ghouta orientale

Les forces gouvernementales de Bachar el-Assad frappent outrageusement depuis dimanche l’enclave rebelle du Ghouta orientale, dernier bastion de la résistance... View Article

Tabac : ton lobbying impitoyable !

Alors que la France et l’ensemble de ses voisins européens tentent de trouver de nouveaux leviers de lutte contre les... View Article

  • Urgent

    Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

    L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré la catastrophe engendrée par le... View Article

    Syrie/Ghouta orientale : Moscou dément avoir collaboré avec Bachar el-Assad

    La récente offensive du régime syrien contre l’enclave rebelle du Ghouta orientale, en périphérie de Damas, cristallise un vent de critiques particulièrement acerbe en provenance... View Article

  • personnalites

    Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

    L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré la catastrophe engendrée par le... View Article

    Syrie : el-Assad défigure le bastion rebelle du Ghouta orientale

    Les forces gouvernementales de Bachar el-Assad frappent outrageusement depuis dimanche l’enclave rebelle du Ghouta orientale, dernier bastion de la résistance proche de Damas. Si les... View Article

    Palestine : Abbas requiert les faveurs de Poutine sur le dossier Jérusalem

    La décision unilatérale de l’administration Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne inquiète fortement le gouvernement palestinien et plus largement la sphère arabe. Mahmoud Abbas,... View Article