UE : l’Union souhaite intensifier la lutte contre les passeurs

Publication: 06/09/2015

L’Europe souhaite lutter efficacement contre les trafiquants d’êtres humains et a identifié 30 000 suspects sur tout le continent dont 3000 opérant en Méditerranée. Cette perspective est devenue plus qu’une priorité pour ces instances après la récente découverte du corps d’un jeune migrant syrien sur les plages turques.

Une situation qu’atteste sans ménagement Robert Crepinko, responsable de la lutte contre les réseaux de crimes organisés au sein de l’Office européen de police (Europol) : « Non seulement le trafic d’êtres humains fait courir un risque immense aux candidats à l’exil, mais il représente aussi un immense défi pour tous les À‰tats membres, aussi bien sur le plan humanitaire que sur celui de la sécurité. » Pour ce dernier, les autorités européennes doivent faire beaucoup plus face à un business effrayant : « Les passeurs se nourrissent du désespoir d’un nombre grandissant de personnes fuyant la guerre et la pauvreté qui sévissent dans des pays tels que la Syrie, l’Afghanistan, l’À‰rythrée et la Somalie. »

Mais pour l’expert la situation reste encore très opaque et difficilement contrôlable : « Les passeurs utilisent les réseaux sociaux, des itinéraires bien rodés et des méthodes expéditives pour faire venir des vagues de réfugiés et de migrants en Europe (…) Ces trafiquants de différentes nationalités et religions mettent de côté leurs différences pour collaborer au cas par cas, selon les besoins et là où il y a de l’argent à gagner. »

Malgré cette annonce, l’UE ne se réveille pas sur ce dossier puisqu’en juillet, une importante opération de surveillance contre des passeurs avait été lancée en Méditerranée.

Source : La Presse.ca

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

Chine : les lunettes connectées font un malheur dans la police

L’entreprise asiatique, LL Vision, qui produit des lunettes connectées, offre de nouvelles perspectives au gouvernement chinois en matière de lutte... View Article

L’application mobile Strava inquiète Washington

C’est un effet collatéral que les fondateurs de Strava n’ont certainement pas dû prévoir, mais qui pourrait leur causer du... View Article

L’Iran menace d’augmenter ses stocks d’uranium enrichi

L’Organisation de l’énergie atomique iranienne (OEAI) a annoncé lundi que Téhéran pouvait sensiblement augmenter ses stocks d’uranium enrichi si la... View Article

Armement spatial : Moscou met en garde Washington

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s’inquiète des projets américains en matière d’armement de l’espace qui pourraient à... View Article

  • Urgent

    Tabac : ton lobbying impitoyable !

    Alors que la France et l’ensemble de ses voisins européens tentent de trouver de nouveaux leviers de lutte contre les dangers de la cigarette, le... View Article

    Palestine : Abbas requiert les faveurs de Poutine sur le dossier Jérusalem

    La décision unilatérale de l’administration Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne inquiète fortement le gouvernement palestinien et plus largement la sphère arabe. Mahmoud Abbas,... View Article

  • personnalites

    Palestine : Abbas requiert les faveurs de Poutine sur le dossier Jérusalem

    La décision unilatérale de l’administration Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne inquiète fortement le gouvernement palestinien et plus largement la sphère arabe. Mahmoud Abbas,... View Article

    Erdogan veut interdire à certaines associations d’utiliser le nom Turquie

    Le président turc, Recep Erdogan, souhaite que l’Union des barreaux de Turquie et l’Union des médecins de Turquie ne puissent plus utiliser le mot Turquie dans... View Article

    Moïse Katumbi, l’homme à abattre de la RDC

    Afin d’étouffer la contestation grandissante à l’encontre de son régime, le président Joseph Kabila s’attaque à la figure de Moïse Katumbi, premier opposant politique devenu... View Article