Cyber-espionnage des entreprises : Washington prévient Pékin

Publication: 06/04/2016

Si les Etats-Unis et la Chine ont signé, le 25 septembre dernier, un accord de principe régulant le cyber-espionnage entre les deux nations, le gouvernement américain reste toutefois sceptique quant à sa réelle mise en oeuvre par Pékin.

« Nous sommes tombés d’accord pour que ni le gouvernement américain, ni le gouvernement chinois ne mènent ou ne soutiennent en connaissance de cause le vol informatique de propriétés intellectuelles, notamment des secrets commerciaux. » Tels avaient été les propos prononcés par Barack Obama après l’officialisation de “ce pacte de non agression technologique”.

Bien que les deux pays reconnaissent ouvertement espionner leurs entreprises respectives, le Pentagone redoute toutefois que les entreprises locales chinoises aient accès à ces informations confidentielles, leur permettant en conséquence de copier des produits industriels américains.

L’Amiral Michael Rogers, en charge du cyber-commandement de l’instance, a donc tiré le signal d’alarme devant la commission des forces armées du Sénat : « La question est de savoir si les fruits de ces activités sont ensuite partagés avec les entreprises privées chinoises. Mais nous n’avons pas de réponse définitive pour le moment » a-t-il affirmé auprès de l’AFP.

Pour rappel, le Pentagone envisage de consolider son budget consacré à la guerre informatique à hauteur de 6,7 milliards de dollars en 2017, soit une hausse de plus de 15% par rapport à 2016.

Cette affaire fait également écho à une loi anti-terroriste très controversée promulguée par les autorités chinoises au mois de décembre 2015.  Et pour cause, cette dernière permet désormais aux agences gouvernementales locales d’avoirs accès aux données sensibles des utilisateurs web étrangers grâce à des chevaux de Troie ou via leurs clés de cryptage.

Sources : Le Temps et Boursorama

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

Tabac : ton lobbying impitoyable !

Alors que la France et l’ensemble de ses voisins européens tentent de trouver de nouveaux leviers de lutte contre les... View Article

Palestine : Abbas requiert les faveurs de Poutine sur le dossier Jérusalem

La décision unilatérale de l’administration Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne inquiète fortement le gouvernement palestinien et plus largement... View Article

Pollution : Bruxelles perd patience face aux mauvais élèves de l’UE

Neuf membres de l’UE sont actuellement dans la ligne de mire de Bruxelles en matière de pollution de l’air. Ces derniers... View Article

Chine : les lunettes connectées font un malheur dans la police

L’entreprise asiatique, LL Vision, qui produit des lunettes connectées, offre de nouvelles perspectives au gouvernement chinois en matière de lutte... View Article

  • Urgent

    Tabac : ton lobbying impitoyable !

    Alors que la France et l’ensemble de ses voisins européens tentent de trouver de nouveaux leviers de lutte contre les dangers de la cigarette, le... View Article

    Palestine : Abbas requiert les faveurs de Poutine sur le dossier Jérusalem

    La décision unilatérale de l’administration Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne inquiète fortement le gouvernement palestinien et plus largement la sphère arabe. Mahmoud Abbas,... View Article

  • personnalites

    Palestine : Abbas requiert les faveurs de Poutine sur le dossier Jérusalem

    La décision unilatérale de l’administration Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne inquiète fortement le gouvernement palestinien et plus largement la sphère arabe. Mahmoud Abbas,... View Article

    Erdogan veut interdire à certaines associations d’utiliser le nom Turquie

    Le président turc, Recep Erdogan, souhaite que l’Union des barreaux de Turquie et l’Union des médecins de Turquie ne puissent plus utiliser le mot Turquie dans... View Article

    Moïse Katumbi, l’homme à abattre de la RDC

    Afin d’étouffer la contestation grandissante à l’encontre de son régime, le président Joseph Kabila s’attaque à la figure de Moïse Katumbi, premier opposant politique devenu... View Article