Corée du Nord : Kim Jong-un continue ses provocations nucléaires

Publication: 04/07/2017

Pyongyang a annoncé mardi 4 juillet avoir réussi avec brio un nouveau tir de missile balistique. Cette nouvelle provocation de Kim Jong-un envers la communauté internationale a poussé Washington à convoquer en urgence le Conseil de sécurité onusien.

Selon le gouvernement nord-coréen, “l’engin a atteint une altitude de 2 802 kilomètres et volé sur une distance de 933 kilomètres.” L’Etat-Major s’est par ailleurs gargarisé “d’être une puissance nucléaire forte dotée d’un très puissant ICBM capable de frapper tout endroit au monde.” Le communiqué ne s’arrête pas là et compare cet essai à une percée majeure dans l’histoire nationale.

Ironie du sort ou volonté caractérisée des instances locales, le tir a été réalisé le jour de l’indépendance américaine. Il n’est donc pas interdit de voir dans ce geste une véritable provocation envers l’ennemi US.

Il s’agit également d’une nouvelle violation des résolutions internationales; la Corée du Nord étant coutumière du fait. Les règlements de l’ONU interdisent en effet à l’état communiste de développer ses programmes balistique et nucléaire, sous peine de subir de larges sanctions.

Donald Trump convoque le Conseil de sécurité 

Du côté de Washington, la réaction a été immédiate. Mardi soir, Donald Trump a demandé la tenue d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies, à huis clos, relaie France 24.

Celle-ci devrait vraisemblablement se tenir mercredi 5 juillet. Le locataire de la Maison Blanche n’a d’ailleurs pas manqué de lâcher un commentaire dont il a secret pour illustrer la situation :

“La Corée du Nord vient de lancer un nouveau missile. Est-ce que ce gars n’a rien de mieux à faire de sa vie”, a-t-il lancé avec son flegme habituel, avant de conclure : “Il est difficile de croire que la Corée du Sud et le Japon vont tolérer cela encore longtemps. Peut-être que la Chine va agir fortement à l’encontre de la Corée du Nord, et mettre un terme à ce non-sens une bonne fois pour toutes.”

Sources : Le Point et France 24

 

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré... View Article

Syrie/Ghouta orientale : Moscou dément avoir collaboré avec Bachar el-Assad

La récente offensive du régime syrien contre l’enclave rebelle du Ghouta orientale, en périphérie de Damas, cristallise un vent de... View Article

Syrie : el-Assad défigure le bastion rebelle du Ghouta orientale

Les forces gouvernementales de Bachar el-Assad frappent outrageusement depuis dimanche l’enclave rebelle du Ghouta orientale, dernier bastion de la résistance... View Article

Tabac : ton lobbying impitoyable !

Alors que la France et l’ensemble de ses voisins européens tentent de trouver de nouveaux leviers de lutte contre les... View Article

  • Urgent

    Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

    L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré la catastrophe engendrée par le... View Article

    Syrie/Ghouta orientale : Moscou dément avoir collaboré avec Bachar el-Assad

    La récente offensive du régime syrien contre l’enclave rebelle du Ghouta orientale, en périphérie de Damas, cristallise un vent de critiques particulièrement acerbe en provenance... View Article

  • personnalites

    Armement : Macron refuse de se passer du marché saoudien

    L’axe Paris-Riyad bat son plein sur le plan de l’armement; une donnée qu’Emmanuel Macron ne veut pas occulter. Et ce, malgré la catastrophe engendrée par le... View Article

    Syrie : el-Assad défigure le bastion rebelle du Ghouta orientale

    Les forces gouvernementales de Bachar el-Assad frappent outrageusement depuis dimanche l’enclave rebelle du Ghouta orientale, dernier bastion de la résistance proche de Damas. Si les... View Article

    Palestine : Abbas requiert les faveurs de Poutine sur le dossier Jérusalem

    La décision unilatérale de l’administration Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne inquiète fortement le gouvernement palestinien et plus largement la sphère arabe. Mahmoud Abbas,... View Article