Riyad nie tout blocus de l’aide humanitaire au Yémen

Publication: 03/01/2018

L’Arabie Saoudite, qui mène une guerre ouverte depuis 3 ans contre les rebelles houthis yéménites (soutenus par l’Iran), a publié un communiqué mardi 2 janvier dans lequel Riyad nie tout blocus de l’aide humanitaire au Yémen actuellement meurtri par des épidémies de diphtérie et de choléra. 

“La coalition dément catégoriquement avoir bloqué tout aide humanitaire ou biens de première nécessité à destination du peuple yéménite. Ces accusations ne reposent sur aucune preuve solide (…) La responsabilité (incombe aux rebelles houthis).”

La stratégie du gouvernement saoudien est claire. Ce dernier ne veut absolument pas se mettre en porte-à-faux vis-à-vis de l’ONU particulièrement critique sur ce dossier. Et pour cause, souligne Le Figaro, “ce pays fait actuellement face à la pire situation humanitaire dans le monde”.

Riyad occupe bien sûr une grande part de responsabilité dans ce marasme sanitaire en obstruant depuis plus de deux mois tous les points d’entrée du territoire (routes, ports, aéroports). L’autarcie est donc bel et bien présente autour de Sanaa, capitale tenue par les factions chiites.

Selon Maghreb Emergent, “de nombreuses cargaisons de nourriture, de carburant, batteries et d’équipement médical sont donc paralysées aux portes du Yémen”, rendant l’apaisement des maux d’autant plus difficile. Pire, les livraisons humanitaires sont pleinement validées par les organes onusiens…

Pour rappel, le pays est actuellement le théâtre d’une famine touchant près de huit millions de personnes.

Source : Maghreb Emergent 

Article connexe :

Yémen : la CPI saisie d’une plainte pour crimes de guerre

 

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Dans la même catégorie

Arctique-licences pétrolières : la justice norvégienne déboute plusieurs ONG

Plusieurs ONG – dont Greenpeace – avaient saisi en 2016 la justice norvégienne afin de s’opposer à la concession par... View Article

L’Iran menace d’augmenter ses stocks d’uranium enrichi

L’Organisation de l’énergie atomique iranienne (OEAI) a annoncé lundi que Téhéran pouvait sensiblement augmenter ses stocks d’uranium enrichi si la... View Article

Le rapprochement Suède-OTAN inquiète la Russie

Alors que Stockholm flirte de plus en plus avec l’OTAN, Moscou a décidé de monter au créneau pour prévenir la... View Article

Le Yémen est-il en train de brader l’archipel de Socotra aux Emirats arabes unis ?

Alors que la crise au Yémen s’aggrave, les Emirats arabes unis en profitent pour prendre le contrôle de Socotra, ensemble... View Article

  • Urgent

    Arctique-licences pétrolières : la justice norvégienne déboute plusieurs ONG

    Plusieurs ONG – dont Greenpeace – avaient saisi en 2016 la justice norvégienne afin de s’opposer à la concession par le géant scandinave de plusieurs... View Article

    L’Iran menace d’augmenter ses stocks d’uranium enrichi

    L’Organisation de l’énergie atomique iranienne (OEAI) a annoncé lundi que Téhéran pouvait sensiblement augmenter ses stocks d’uranium enrichi si la situation l’exigeait.  L’Iran pourrait en... View Article

  • personnalites

    Emmanuel Macron milite pour bétonner l’axe commercial Paris-Pékin

    Emmanuel Macron est actuellement à Pékin pour convaincre son homologue chinois, Xi Jinping, de façonner un axe économique efficient entre les deux pays. Le locataire... View Article

    Bulgari au Myanmar : une « mobilisation citoyenne » montée de toutes pièces ?

    Bulgari, le joaillier italien du groupe LVMH, est la cible d’une mobilisation sur les réseaux sociaux, orchestrée par un collectif prétendant défendre la cause Rohingya.... View Article

    Bruno Le Maire en mission à Moscou pour renforcer l’axe économique franco-russe

    Paris souhaite dynamiser sa relation économique avec Moscou en dépit des sanctions occidentales qui pèsent sur la Russie. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire,... View Article